Présences Pures

Théâtre – Chant – Musique

D’après des textes de Christian Bobin

Mise en scène collective

Avec : Elise Moussion, Laurent Poncelet et Emmanuelle Thil
Direction artistique : Laurent Poncelet
Mise en scène : Dominique Lurcel et Laurent Poncelet
Musique : Emmanuelle Thil
Lumière : Fabien Andrieux
Attachées de production : Alice Doucet et Alice Quistrebert

 

Tournée en cours – Festival d’Avignon 2018

Détail des représentations

 

2018

Salle du Jeu de Paume, Vizille (38) / Vendredi 26 janvier, 20h30

Espace Aragon, Villard Bonnot (38) / Vendredi 25 mai, 20h

Festival d’Avignon – Présences Pasteur (84) / Du 6 au 29 juillet, 13h55

 

2017

Le Prunier Sauvage, 63 Rue Albert Reynier – Grenoble / Mercredi 15 février 2017, 20h

Centre Théologique Meylan – Meylan / Mardi 6 juin, 20h30

Festival Textes en l’air, Saint Antoine l’Abbaye (38) / Jeudi 27 juillet 2017, 15h

Théâtre de l’Atrium, Gilly-sur-Isère (73) / Dimanche 17 septembre, 17h

Centre Saint Hugues, Biviers (38) / Vendredi 13 octobre, 20h30

La Faïencerie, La Tronche (38) / Jeudi 19 octobre, 14h (scolaire) et 20h30

Centre Culturel Jean Ferrat, Longlaville (54) / Vendredi 17 novembre, 20h30

 

2016

Théâtre de La Mure, La Mure (38) / Vendredi 29 avril, 20h30

La 5ème saison, Saint Laurent en Royans (38) / Vendredi 27 mai, 20h30

Salle polyvalent d’Allemond, Allemond (38) / Lundi 13 juin, 14h30

Amphithéâtre du Collège du Trièves, Mens (38) / Lundi 27 juin, 14h30

Théâtre municipal de Grenoble – Théâtre 145, Grenoble (38) / Vendredi 25 novembre, 20h30

 

Un hymne à la vie pour parler de la maladie d’Alzheimer

« Monter un spectacle doit être une nécessité : que ça brûle en nous ! Aussi, travailler des textes de Christian Bobin s’est imposé comme quelque chose d’essentiel, une urgence aujourd’hui par ce qu’ils transmettent comme force de vie, de non renoncement, d’énergie à aller vers l’autre, réellement vers l’autre, réellement. Une rencontre avec ses fragilités, blessures, et grandeurs. Au plus proche de notre humanité. » Laurent Poncelet

“La vérité est moins dans la parole que dans les yeux, les mains et le silence”. Christian Bobin rend visite à son père dans « la maison de cure » où il réside. Un environnement dur et difficile où son père, transformé et fragilisé par la maladie d’Alzheimer, semble en errance. A chaque visite pourtant, C. Bobin parvient à nous faire toucher la force et la grandeur d’uneprésence, celle de son père et des autres résidents, une présence intacte et brûlante de vérité. Une Présence pure. Son père est là, tellement là, dans le regard, le toucher, avec « des mains et des yeux qui brûlent en silence ».

Le spectacle est un hymne à la vie. Si le public en ressort bouleversé, c’est que le texte nous touche au plus profond de notre humanité. Il nous relie à l’autre dans sa fragilité. Il fait jaillir la lumière des lieux les plus insoupçonnés. Nous ouvre les yeux et le corps. Nous ouvre à la vie. « La maladie d’Alzheimer enlève ce que l’éducation a mis dans la personne et fait remonter le coeur en surface ».

Le texte est accompagné d’une création musicale voix et instruments jouée sur scène.

 

La pièce s’ouvre sur des extraits de :
« L’homme-joie », « Le Christ aux coquelicots » et « Mozart et la pluie »,
avant la présentation du texte intégral de :
« La Présence Pure ».
Les textes sont réunis dans le recueil « La Présence pure » (Poésie – Gallimard) et « L’homme-joie » (L’iconoclaste).

Vidéos

Teaser

  • Production

    Production Cie Ophelia Théâtre avec le soutien du Conseil du Département de l’Isère, de la ville de Grenoble, de la 5ème saison et du Théâtre de La Mure

    Presse