Les Rois de la rue

Mise en scène : Laurent Poncelet 

Dramaturgie : Laurent Poncelet avec le groupe Mange-Cafard

Avec : Salim Bénayèche, Olivier Candeau, Ceniza Casuso, Frédéric Monfort, Jérome Plantevin, Laurent Poncelet, Sylvia Tourlan, Pascal Zeller

Lumière : Jonathan Argémi

Attachée de production : Alice Quistrebert

Accompagnement du groupe : Pauline Devez

 

Détail des représentations

En tournée en 2020 : Corps, Les Abrets, Grenoble, Susville…

Salle Balavoine, Villefontaine, 29 novembre 2019, 20h

Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas, Grenoble, 7 et 8 juin 2019, 20h

Il y a celui qu’on appelle le tsar, il attend depuis 1 an sur la place un bus qui ne passera pas en lisant « Crime et châtiment », il y a la Daronne qui règne sur un bout de la place qu’elle occupe avec son canapé et son chien et que le tsar appelle sa femme, il y a moustique qui a trouvé protection auprès de la Daronne et qui tous les jours vole les mêmes baskets premier prix, il y a Pierre Henri Brahim qui rackette tous ceux qu’il rencontre avec son brassard marqué « police », il y a l’écrivain qui vient d’arriver et qui erre autour de la place, il y a la Mama qui squatte tout près de là.

Le groupe de création atypique « Mange-cafard »

Le groupe de création Mange-cafard est le groupe pilote de la démarche de création de la Cie associant les plus fragilisés et marginalisés. La première création date de 1996/1997 avec le spectacle « Eclats de Vie » programmé aux Rencontres Urbaines de La Villette à Paris, sur le thème de la vie dans la rue. Un grand nombre de comédiens du groupe avaient alors connu de graves galères de parcours, certains vivant encore dans la rue. Le groupe a depuis conservé sa composition atypique, avec des membres venant de tout horizon. Et une force qui vient de la différence de chacun.

Cette expérience de travail, tel un laboratoire, a permis l’émergence de nombreux autres groupes et projets dans la région et à l’étranger, et le développement d’une démarche artistique singulière avec le metteur en scène Laurent Poncelet. Des créations chocs, hors normes, qui partent de la différence de chacun, pour qu’au détour d’un mot, d’un regard, d‘un mouvement, émerge la poésie.

Les créations tournent en Europe. La majorité des textes sont édités aux éditions du Cerisier.

Production

Production Cie Ophélia Théâtre dans le cadre d’une résidence de création au Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas. Soutiens : Conseil Départemental de l’Isère, La Metro,  Ville de Grenoble, Région Auvergne Rhône-Alpes, Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas, Solexine.

Presse