Quartier divers

Théâtre

Création collective du groupe Mange-Cafard

Mise en scène et dramaturgie : Laurent Poncelet

Avec : Salim Bénayèche, Gabriel Benoist, Céline Bouchez puis Martina Coblentz, Louisa Boumezoued, Slimane Chenine puis Hyppolite Onokoko Diumi, Pierre Delage, Philippe Deshuis puis Laurent Poncelet, Eliane Dorey, Aurélie Henique, Frédéric Monfort, Jérome Plantevin, Bernard Rattet, Antoine Robin, Marc Sol, Olivier Tisserand, Sylvia Tourlan, Muriel Weiss 

Lumière : Gaspard Mouillot

 

Détail des représentations

Théâtre Prémol, Grenoble, 13 et 14 mai 2011, 20h30
MJC de Claix, Claix 30 mars 2012, 20h30
La Batie Montgascon, 27 avril 2012, 20h30
Hors les murs à l’Espace Paul Jargot de Crolles (« La rue est à nous! ») dans le quartier du Soleil, Crolles Samedi 12 mai 2012, 18h
Espace Paul Jargot, Crolles Jeudi 24 mai 2012, 19h30
Théâtre Prémol, Grenoble (FITA Rhône-Alpes) Dimanche 2 décembre 201 , 17h
Maison de la Culture de Namur, Namur Mardi 5 mars 2013, 20h
Centre Culturel Régional, La Louvière Jeudi 7 mars 2013, 20h

Un spectacle hors norme, corrosif et déroutant

Un quartier comme un îlot au milieu de nulle part, bordé par une autoroute et relié par d’hypothétiques bus à une ville plus au sud avec ses lumières qui brillent. Et des personnages singuliers, dans leurs rêves et folies ; un monde à eux fait d’engueulades, de souffrances, de rires et d’amitiés,… Il y a Nono qui vit dans le square avec son sac collé à lui. Il y a Ma Dalton, 80 ans, avec sa kalachnikov qui du haut de son 13e étage pointe les hommes pour qu’ils se déshabillent devant elle. Il y a Moustique qui aimerait savoir s’il n’y a rien à un kilomètre de là. Il y a Bobo, qui a fondé une académie de vol et se dit professeur émérite, et son élève et disciple Ping Pong qui déprime car il ne sait même pas voler les vieilles. Il y a Johnny qui déambule avec son attaché case. Il y a Juju qui hurle après Solange toutes les nuits en bas des étages, et Rico qui écrit des poèmes d’amour,…

 

Le spectacle a été monté avec des comédiens aux expériences de vie et situations sociales diverses, dont la force de la différence est source d’un jeu unique, inclassable et vrai. Les comédiens du groupe mange-cafard. Il en résulte un spectacle hors norme, qui parle avec un humour souvent déroutant de notre monde contemporain et de ses quartiers relégués. Aux situations souvent décalées et surréalistes. Et une galerie de personnages attachants plongés dans des situations

Le groupe de création atypique « mange-cafard »

Le groupe de création Mange-cafard est le groupe pilote de la démarche de création de la Cie associant les plus fragilisés et marginalisés. La première création date de 1996/1997 avec le spectacle « Eclats de Vie » programmé aux Rencontres Urbaines de La Villette à Paris, sur le thème de la vie dans la rue. Un grand nombre de comédiens du groupe avaient alors connu de graves galères de parcours, certains vivant encore dans la rue. Le groupe a depuis conservé sa composition atypique, avec des membres venant de tout horizon. Et une force qui vient de la différence de chacun.

Cette expérience de travail, tel un laboratoire, a permis l’émergence de nombreux autres groupes et projets dans la région et à l’étranger, et le développement d’une démarche artistique singulière avec le metteur en scène Laurent Poncelet. Des créations chocs, hors normes, qui partent de la différence de chacun, pour qu’au détour d’un mot, d’un regard, d‘un mouvement, émerge la poésie.

Les créations tournent en Europe. La majorité des textes sont édités aux éditions du Cerisier.

 

Vidéos

Extraits du spectacle

  • Production

    Production Cie Ophélia Théâtre
    Avec le soutien du Conseil Départemental de l’Isère, de la Metro, de la Ville de Grenoble, de la Région Auvergne Rhône-Alpes
    et en partenariat avec le Théâtre Prémol de Grenoble.

    Téléchargements

  • Dossier de presse
  • Presse